Partenaires

Monblanc Traiteur Boulangerie Madalozzo
 
Marguerite
CIC Saint Jean d'Illac Cali Déco Parquet

Liens utiles

Devenez partenaires du FC Martignas Illac

Ils l'ont fait

Ils l'ont fait !


Voilà, c'est fait. Les U15 succèdent à leurs aînés de 2010 et ont remporté hier la coupe de Gironde-Atlantique, la dernière du nom avant la réforme des districts girondins. Vainqueurs de Lège Cap-Ferret (PH Ligue) les jeunes de Jérémy Rousselle ont ponctué une saison quasi-parfaite. Sans un but en fin de rencontre au Teich, ils auraient même pu finir invaincus en championnat et imiter la fameuse "Immaculate Season" d'Arsenal 2004.

En ce jeudi de l'Ascension les deux dernières équipe en lice dans cette coupe de Gironde-Atlantique avaient rendez-vous sur la superbe pelouse du stade Jean Brousse d'Arcachon pour jouer cette finale. Comme c'est souvent le cas dans un match de cette importance, les débats furent très serrés. Un peu crispés en première période, nos jeunes auraient même pu être menés au score sans deux interventions de Benjamin.

A la pause, Jérémy était obligé de secouer ses joueurs, quitte à sortir la formule magique : "Vous avez peur de quoi ? Vous avez peur de qui ? Peur ? Vous allez perdre..."
Vous avez l'image ?

Les changements aidant, le FCMI prenait un petit ascendant sur ses adversaires. Alexandre A donnait de la profondeur au jeu, Kalis imposait sa technique, Ugo coffrait le milieu et toute l'équipe se mettait au diapason. Lège restait dangereux et Alessandro devait à son tour réaliser une intervention importante dans les pieds d'un attaquant adverse. Le temps tournait toutefois et une irrespirable série de tirs au but pointait à l'horizon pour que la décision finisse par se faire.

Et vint la 76e minute.
Une remontée de balle rapide, un décalage sur la droite et le ballon qui arrive dans les pieds d'Hugo. Sa frappe sans contrôle va se loger dans la lucarne adverse malgré un impressionnant plongeon du gardien Léféciste. Le FCMI tien son os et ne le lâchera plus. Au contraire, Tristan récupère un ballon haut, prend son temps pour ajuster et trouve une trajectoire parfaite avec le poteau rentrant. Le sort en est jeté. Le banc peut exploser, les parents bruyants tout au long de la partie, peuvent enfin reprendre un rythme cardiaque normal et surtout les Martignassais peuvent aller chercher le trophée, enmenés par Captain Ugo...

Bravo à eux pour cette saison et bien entendu bravo au coach et à ses deux dirigeants, sans oublier un grand merci aux parents qui suivent ce groupe depuis des années, dans la victoire comme dans la défaite.

Les images de la finale, c'est ici !