Partenaires

Cali Déco Parquet CIC Saint Jean d'Illac
 
Marguerite
Monblanc Traiteur Boulangerie Madalozzo

Liens utiles

Devenez partenaires du FC Martignas Illac

Le Président Thierry PIARULLI et l'Arbitrage

 

Publié le 01/10/2019  par                 DISTRICT DE LA GIRONDE DE FOOTBALL

 Manon DUPLESSY                           ''Ce que nous faisons, nous le faisons ensemble''

 

Il y a quelques semaines, un premier interview a été proposé afin de découvrir les différents acteurs en relation avec l’arbitrage.

La première personne interviewée était Samir ZOLOTA, Président du Pôle Arbitrage.
Pour cette seconde interview, nous avons questionné Thierry PIARULLI, Président de club.

 

Question 1 : En quelques mots, pouvez-vous vous présenter ?

 

« Ma vie a été variée concernant les rôles et postes que j’ai pu avoir. En effet, du côté professionnel, je suis artisan en peinture et décoration.
A côté de cette profession, je suis un ancien joueur de l’AS Martignas, club au sein duquel je suis resté de 1992 à 1997. C’est dans ce club également que je suis devenu dirigeant sur la saison 2001/2002 puis au moment de la fusion des clubs de football de Martignas-sur-Jalles et de Saint-Jean-D’Illac j’ai gardé ce même rôle. En 2006, je suis passé de dirigeant à éducateur. Enfin, depuis 2008, je suis le Président du FC Martignas Illac. »

 

Question 2 : En tant que Président d’un club, quel est votre rôle ?

 

« Tout d’abord, je coordonne les commissions que nous avons mis en place avec le Comité Directeur. Aussi, j’entretiens les relations entre les deux communes à savoir Saint jean d’Illac et Martignas. Également, j’essaie d’être présent aux entraînements ou aux matchs de toutes nos équipes sur la saison. La présence du Président est importante pour montrer l’investissement dans le club ainsi que le soutien apporté à nos équipes. »

 

Question 3 : Quelles relations avez-vous avec l’arbitrage ?

 

« Pour faire simple, quand nos équipes gagnent, les relations avec l’arbitrage sont bonnes (rire). Plus sérieusement, elles sont meilleures qu’au début de ma prise de fonction. En effet, j’étais encore trop un joueur dans ma tête, alors que maintenant avec l’âge et le fait d’être arbitre bénévole j’ai beaucoup plus de compréhension et de meilleures relations avec les arbitres. »

 

Question 4 : Selon vous, qu’est ce qui pourrait permettre une bonne évolution de l’arbitrage ?

 

« On pourrait citer plusieurs points qui favoriseraient une bonne évolution de l’arbitrage. Je pense tout d’abord à la formation et au dialogue c’est à dire que l’arbitrage doit être présenté aux clubs, aux joueurs afin d’avoir une meilleure compréhension entre le corps arbitral et les joueurs sur le terrain.
Également, il faudrait au sein de l’arbitrage plus de féminines, afin de montrer que tout le monde peut être arbitre et favorisé le respect de la fonction. »

 

Question 5 : Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?

 

« Tout simplement, de bons résultats pour toutes nos équipes avec des montées et une chose importante au sein du club : une bonne ambiance. »

 

Article rédigé par Maxime Roumier,
Président de la CDPA.

             Guy l'ARIÉ.....JOIE